Nettoyer Les Oreilles De Bb

Ostéopathie et otites

Les otites moyennes aigues (OMA) sont l’une des infections les plus courantes chez nos enfants de 0 à 5ans et selon certaines études canadiennes l’otite serait à l’origine de 90% des prescriptions d’antibiotiques chez les patients en bas age.

L’ostéopathie peut être alors une arme précieuse dans la prévention de l’otite chez l’enfant. En effet il ne s’agit pas d’en traiter les symptômes mais d’améliorer le terrain pour éviter au maximum les récidives de l’infection et l’inflammation du conduit auditif.

Implication de l’os temporal dans les otites

Si l’ostéopathie ne peut pas agir sur plusieurs facteurs de risque comme l’âge de l’enfant et la fréquentation d’une garderie ou collectivité,  elle pourrait par ailleurs agir sur le dysfonctionnement de la trompe d’Eustache, un des principaux aspects physiopathologiques en cause dans l’OMA.

En effet il existe plusieurs compartiments à l’intérieur de l’oreille, dont le conduit auditif externe et l’oreille moyenne qui nous interessent ici, séparés eux-même par une membrane : le tympan.

Le conduit auditif externe a une extrémité externe dans le pavillon de l’oreille qui correspond à l’espace accessible avec le petit doigt.

L’oreille moyenne où se trouvent les osselets (tous petits os) est d’un côté bouchée par le tympan et de l’autre côté en communication avec l’espace nez-gorge par un petit canal appelé la trompe d’Eustache.

La trompe d’Eustache relie donc l’oreille moyenne au nasopharynx. (partie de la gorge à l’arrière du nez) et protège l’oreille moyenne des écoulements et sécrétions provenant de celui-ci. D’un point de vue ostéopathique, la fragilité de la trompe, vient du fait que sa partie osseuse se situe dans l’os temporal.

En effet les os du crâne dont l’os temporal, ne sont pas fusionnés en bas âge ce qui permet l’adaptation du crâne lors de la naissance et la croissance du cerveau. Mais ainsi l’os temporal est plus vulnérable aux perturbations et agressions diverses. La moindre perturbation de la mobilité de l’os temporal peut affecter la trompe et peut ainsi nuire à l’évacuation des sécrétions et modifier la qualité des échanges vasculaires, fragiliser le terrain et donc favoriser l’apparition d’une infection bactérienne ou virale.

L’ostéopathie par ses mobilisations douces améliore la mobilité de cet os temporal,  et améliore donc aussi le positionnement et la fonction d’évacuation des sécrétions de la trompe d’Eustache.

L’ostéopathie est donc une intervention complémentaire dans la prévention des otites et s’inscrit dans une collaboration avec les consultations médicales et ORL.

« le symptôme n’est rien le terrain est tout »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *