femme avec les mains sur le ventre, douleurs abdominales

La sphère viscérale fait partie intégrante de l’unité fonctionnelle générale du corps.

Chaque organe a une place et une mobilité qui lui est propre. La bonne mobilité des différents viscères est indispensable pour une bonne irrigation sanguine et ainsi des échanges cellulaires de qualité.

De plus la sphère digestive permet l’absorption des vitamines et minéraux ingérés par notre alimentation, et permet à notre corps de lutter de manière optimale contre les agressions extérieures. La dysfonction d’un viscère peut ainsi perturber l’assimilation de ces substances et donc fragiliser l’individu.

En restaurant la mobilité des organes sur eux même et par rapport à leur environnement, l’ostéopathe permet ainsi d’optimiser et rétablir leur fonctionnement.

L’ostéopathie au secours des problèmes digestifs.

 Constipation et troubles digestifs

La constipation est un trouble digestif fréquent.  Près de 20 % des Français, tout âge confondu peuvent en être victime et les femmes sont les plus touchées.

Habituellement on désigne par constipation, une difficulté à expulser les selles.
Mais médicalement parlant, il s’agit surtout d’un ralentissement anormal du transit  associé à une diminution (en quantité ou en fréquence) de la quantité des selles émises, et le corps médical parle de constipation problématique lorsque les selles sont inférieures à 3 par semaine.

Deux grands facteurs jouent de manière considérable sur le phénomène de la constipation :

-Le facteur alimentaire :

Une alimentation équilibrée a un rôle important et permet un bon fonctionnement viscéral. Certains aliments sont difficiles à digérer, font déborder le système qui finit par se bloquer. On se retrouve avec une paresse intestinale (du côlon surtout) et un dessèchement progressif des selles, ce qui complique leur expulsion. Il est donc aussi primordial d’avoir une bonne hydratation.

-Le facteur émotionnel :

Le facteur émotionnel et le stress sont essentiels dans le phénomène de la  constipation. Des évenements marquants comme un choc émotionnel, un stress permanent au travail ou à la maison sont autant de causes d’un transit ralenti. La prise en charge de ces facteurs est primordiale pour une amélioration de la constipation.

Quelques Facteurs de risque sont donc à citer :

  • Une alimentation trop riche, pauvre en fibres et en liquides,
  • La sédentarité et la non pratique sportive,
  • Certaines prises médicamenteuses,
  • Un stress émotionnel ou un trouble psychologique,
  • Les changements hormonaux  lors de la grossesse ou de la ménopause.

Syndrôme du colon irritable

La colopathie fonctionnelle synonyme de syndrome du colon irritable définit l’ensemble des troubles organiques ou fonctionnels du colon qui peuvent engendrer :

• des douleurs abdominales chroniques de type coliques c’est-à-dire des douleurs très importantes, apparaissant à des endroits différents de l’abdomen, accentuées lors d’épisodes de stress,
• des ballonnements,
• une alternance de diarrhées et de constipations.

Les colopathies fonctionnelles sont fréquentes elles aussi pouvant toucher jusqu’à un Français sur trois, de manière plus importante chez les femmes et les personnes anxieuses.

Le syndrome du côlon irritable bien qu’il soit bénin, peut durement affecter  les patients dans leur vie quotidienne.

Ainsi l’ostéopathe, toujours par son approche globale, va devoir encore une fois définir l’environnement du patient (vie personnelle, professionnelle, quel est son état de  stress…), ses habitudes de vie et donc adapter son traitement ostéopathique à chacun.

Reflux gastrique

 Le reflux gastro-oesophagien, habituellement appelé reflux gastrique, se manifeste par la remontée des sucs gastriques, très acides, dans l’œsophage.

Ce trouble peut provoquer une gêne conséquente pour le patient, surtout quand il devient chronique, et peut entraîner à terme des lésions anatomiques importantes. Si des traitements médicamenteux existent, ils ne sont pas toujours efficaces et le traitement ostéopathique peut représenter une alternative durable.

Le reflux gastrique est encore une fois très fréquent concernant tous les genres confondus, les nourrissons, les adultes et les séniors.  Un tiers de la population adulte français montre des symptômes de reflux gastrique. Environ un français sur dix souffre de ce trouble au moins une fois par semaine.

Les facteurs qui le favorisent sont une fois encore une mauvaise hygiène de vie avec l’absorption d’aliments gras, de repas copieux, la consommation de tabac, de chocolat, de café, et d’alcool ou encore certaines prise médicamenteuses. Il peut être lui aussi déclenché ou aggravé un stress ou un problème psychologique.

Les populations les plus exposées :

  • Les personnes souffrant d’une hernie hiatale,
  • Les femmes enceintes (accentué lors des derniers mois de grossesse) par la pression qu’exerce  le fœtus exerce sur l’estomac,
  • Les personnes en surpoids en raison d’une plus grande pression abdominale,
  • Les personnes âgées de 50 ans et plus : le sphincter œsophagien se relâche plus facilement avec l’âge ce qui peut entraîner un reflux.

Ainsi l’ostéopathie a toute sa place pour soigner ce type de trouble. Des examens complémentaires sont bien sur à envisager face à une douleur qui persiste, et l’ostéopathe s’assurera que la nature du trouble relève bien de son champ de compétence.

                       Eve-Laure THOUILLOT Ostéopathe à Bordeaux