Douleur Mâchoire

Mâchoires qui craquent, consultez votre ostéopathe à Bordeaux

Mâchoires qui craquent  et ostéopathie 

Tout peut commencer par un petit bruit à peine perceptible, au cours d’un repas. Au fur et à mesure du temps vous vous rendez compte qu’une de vos mâchoires craque de plus en plus régulièrement, entrainant dans certains cas des douleurs. Vous vous dites que ça va passer mais ça perdure, il est peut être temps d’aller consulter, notamment un ostéopathe qui saura voir pourquoi votre mâchoire est en dysfonction et surtout saura vous soulager.

Les mâchoires sont sollicitées au quotidien, lors d’un baillement, un sourire, un repas, etc. Et chacune de ces actions entraine des mouvements différents de ces articulations en ouverture, fermeture ou en translation droite et gauche.

Car ce sont bien des articulations qui relient les mandibules en bas, et les os temporaux en haut. Au nombre de 2, on les appelle plus spécifiquement les articulations temporo-mandibulaires ou ATM. 

Ces ATM fonctionnent comme des charnières de façon à ouvrir et fermer la bouche. Mais toute cette mécanique est complexe et fragile et il suffit de pas grand chose pour entendre une des ses mâchoires craquer.

En effet lorsque qu’un déséquilibre apparaît, la mandibule ne parvient plus à se replacer correctement au sein de son articulation sans faire un effort supplémentaire, d’ou l’apparition du craquement.

Quelles sont les causes de ce déséquilibre ?

  • problèmes dentaires quels qu’ils soient (implants, dents arrachées, caries, etc) peuvent entrainer un désequilibre au niveau occlusal.
  • opération des dents de sagesse : premièrement, durant l’opération les mâchoires sont maintenues dans une postion d’ouverture maximale prolongée, ce qui peut entrainer une subluxation d’une ou des 2 articulations, avec potentiellement des problèmes ultérieurs.

Mais de manière générale la chirurgie en elle même peut faire perdre de la mobilité tissulaire au niveau opéré et peut entrainer à plus ou moins long terme une perte de mobilité des articulations concernées. Allez consulter un otéopathe apres une opération chirurgicale !!

  • Syndrome algo-dysfonctionnel de l’articulation temporo-mandibulaire ou plus communément appelé par votre dentiste SADAM, est un syndrome désignant un dysfonctionnement au niveau des ATM se traduisant par des douleurs des mâchoires (causées par des troubles musculaires, une dislocation ou lésion du ménisque situé entre les mâchoires), craquements, bruxisme localement, mais aussi des maux de tête, une raideur cervicales et des épaules à distance par exemple.
  • Troubles ORL : en effet on retrouve un grand rapport entre la sphère ORL et la mobilité des mâchoires. Des symptômes de sinusites, de vertiges ou d’ acouphènes peuvent être en lien avec une perte de mobilité des ATM.
  • Le stress : en effet le corps est un grand messager de votre état psychologique, et la sommatisation est un état réel où votre corps essaye d’exprimer une contrainte psychologique parfois profonde. Ainsi on peut se retrouver à serrer les dents fortement de manière prolongée la nuit ou même la journée lorsque l’on est soumis à un stress jugé important. De même que l’on peut faire grincer ses dents involontairement la nuit (ou bruxisme). Ces contraintes apportées aux machoires peuvent créer à plus ou moins long terme des déséquilibres, des craquements et des douleurs. Le rôle de l’ostéopathe sera alors à court terme de faire retrouver de la mobilité à cette zone en souffrance, mais aussi à long terme de travailler sur ce stress qui s’inscrit dans les tissus (cf : motif de consultation: stress)

Ainsi l’ostéopathe en étroite relation avec le dentiste, saura trouver la cause du déséquilibre, travailler localement mais gardera une vision holistique et globale du corps car l’on connait la forte influence de la sphère occlusale sur des problématiques posturales plus ou moins à distance : maux de tête, douleurs au niveau cervical, au niveau du dos et du bassin à plus grande échelle, troubles digestifs, etc.

On note évidemment la réciprocité du fonctionnement où par exemple des pertes de mobilité à distance vont jouer sur cette sphère occlusale par compensation.

    Eve-Laure Thouillot, Ostéopathe à Bordeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *