Qu’est-ce que l’Ostéopathie ?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui a pour but de déterminer et  traiter les restrictions de mobilité de l’ensemble des structures composant le corps humain telles que les articulations, les muscles, les ligaments, les viscères. En effet toute perte de mobilité de celles ci peut provoquer un déséquilibre et ainsi une altération de l’état de santé.

femme qui se tient les tempes, qui réfléchitArrivée en France dans les années 60, et à côté d’une médecine standardisée, s’appuyant sur l’excellence technologique, l’ostéopathie permet, par ses bases fondamentales, ses principes diagnostiques et thérapeutiques, une prise en compte singulière de l’individu.

En effet par son approche de la globalité du patient (physique, psychique, son histoire, et environnementale) ainsi que par ses connaissances précises de l’ anatomie et du fonctionnement du corps humain, l’ostéopathe propose des traitements doux et indolores pour aider le patient à préserver et améliorer son capital santé au quotidien, tout en travaillant dans le respect de l’intégrité de chacun.

Le but de l’ostéopathie est donc de favoriser la santé et non de lutter contre la maladie. L’ostéopathe travaille donc avec l’intelligence du vivant pour lui permettre d’exprimer son propre pouvoir curatif afin de recréer l’harmonie dans l’ensemble du corps,

Ainsi l’ostéopathie s’adresse aux troubles fonctionnels du corps et intéresse  les grands systèmes du corps humain: (cf aller voir la rubrique motifs de consultation) :

  • le système locomoteur,
  • le système digestif,
  • le système ORL et pulmonaire,
  • le système neuro-végétatif,
  • le système cardio-circulatoire,
  • le système génito-urinaire.

Je trouve en l’homme un univers en miniature. Je trouve la matière, le mouvement et l’esprit.
(Andrew Taylor Still, fondateur de l’ostéopathie)

Les fondements théoriques de l’ostéopathie :

Le corps est une unité dont les différentes parties sont indissociables et en constante relation par des forces mécaniques, circulatoires et neuro-endocriniennes.

Chaque consultation est unique. Le motif de consultation découle directement de l’histoire du patient. La douleur ressentie, qu’elle soit chronique ou aiguë, résulte de l’accumulation dans le temps et l’espace de tensions d’origines diverses (choc physique, émotionnel, mauvaise hygiène de vie…)

Le corps est doté d’un très haut degré de perfection qui lui confère des possibilités d’autorégulation, d’autodéfense et d’autoguérison. Il possède en lui toutes les ressources pour favoriser la santé et rééquilibrer la maladie.

La vie c’est le mouvement. Le fonctionnement du corps est caractérisé par la bonne mobilité des systèmes articulaires, musculaires, circulatoires, tissulaires. Il y a des échanges d’informations et de matières constants et réciproques au niveau physique, chimique et biologique.

L’interdépendance structure / fonction. La forme d’une structure détermine sa fonction. Inversement, pour qu’une fonction puisse s’accomplir, elle doit s’appuyer sur une architecture déterminée.

Limites de l’ostéopathie :

L’ostéopathie ne traite que les problèmes fonctionnels du corps et ne doit pas se substituer à la médecine générale.

En effet l’ostéopathe, pour la sécurité des patients, maîtrise le diagnostic  différentiel sémiologique qui lui permet de poser cas par cas les limites de son champ d’action et conduit au nécessaire partenariat avec la médecine conventionnelle.

Ainsi l’ostéopathe collabore avec les autres praticiens de santé. La prise en charge multidisciplinaire constitue la prise en charge la plus efficace et la plus sécuritaire pour tous. L’ostéopathie, complémentaires des autres branches médicales, s’inscrit  donc dans le système de soin le plus adapté.

                                  Eve-Laure Thouillot Ostéopathe à Bordeaux